BIOGRAPHIE

Né en 1995, Mohamed Hiber commence le violon à l’âge de sept ans. Il travaille son instrument à Paris avec Bertrand Cervera de 2006 à 2011 puis avec Jean Lenert avant d’entrer au Conservatoire National supérieur de Paris en 2012 dans la classe de S. Roussev.

Il étudie le violon sous la direction de Ana Chumachenko depuis plusieurs années, d’abord à Madrid et désormais à Munich à la Hochschule für Musik. Il a aussi travaillé son instrument avec Zohrab Tadevosyan quand il habitait Madrid. Il se produit régulièrement comme soliste, cette année par exemple en Espagne à Madrid, avec Anne-Sophie Mutter  dans le double concerto de J-S Bach mais aussi en France avec l’Orchestre de Chambre Occitania, cet été en Allemagne où il interprète la Symphonie Espagnole de Lalo accompagné par la Sinfonietta à Munich, ou encore en Hongrie cet automne, au Palais des Arts à Budapest avec l’Orchestre du Danube. Depuis ses débuts comme soliste à dix ans avec le London Symphony Orchestra, il a été accompagné par l’Orchestre Royal de Wallonie dirigé par Fr. Braley, l’Orchestre Philharmonique Tchèque, l’Orchestre Prométhée, l’Orchestre Symphonique des Jeunes de Russie et l’orchestre du Festival de Gstaad où il a joué sous la direction de Neeme Järvi.

Mohamed est aussi un chambriste accompli et passionné : on pourra l’entendre cet automne à la Philharmonie de Paris, à la fondation Gulbenkian à Lisbonne et au Wigmore Hall à Londres. Il participe régulièrement au Festival International de Musique de Chambre de Jérusalem et a été invité au festival de Pâques d’Aix-en-Provence l’année dernière et auparavant à celui de Rolandseck et au Mozarteum Festival à Salzbourg. Il a joué avec des musiciens comme Gautier Capuçon, Frédéric Guy, Alexandre Tharaud,  Amihai Grosz, Edgar Moreau, Pascal Moragues, Daishin Kashimoto et Yuri Bashmet. C’est à Paris qu’il avait donné son premier récital à l’auditorium du Louvre avec Itamar Golan ; il est accompagné régulièrement par la pianiste Reiko Hozu.

Il a co-fondé le trio Elyon avec la violoncelliste Laura Szabo et la pianiste bulgare Victoria Vassilenko.

En mars 2017, il remporte le 3ème Prix du concours de musique du Maroc et a remporté en 2016 le prix du public accordé par le musée de Grenoble en 2016, ce qui lui a permis de participer à l’émission “Carrefour de l’Odéon” en direct sur France Musique. Auparavant, il avait obtenu le premier Prix du concours “Violin of the North” organisé en Sibérie et le premier Prix du concours Flame.

Depuis 2010, il est invité régulièrement par Daniel Baremboim à jouer avec le West-Eastern Divan Orchestra et a ainsi joué dans les plus belles salles de concert du monde.

Il a participé à de nombreuses masterclasses avec Gidon Kremer à Kronberg, Maestro Lorin Maazel, Zahkar, Joseph Silverstein, Edward Grach, Arebella Steinbacher, Jean Lenert, Rollo Kovac et Mauricio Fuks.

Mohamed bénéficie de la bourse “Jeune Talent Colas” depuis 2015.

Il joue un violon de Yuri Pochekin.

Juillet 2018